L'info de Carole...

Le safran dans la peau

Au Moyen-Âge, le safran était cultivé partout, pour colorer le tissu. Plus personne aujourd'hui n'a le courage de se frotter à ce long, très long, et minutieux travail. Personne sauf Carole. À Meyronnes, elle s'attelle à ce travail d'autant plus rude que la récolte se fait parfois sous la neige. Par-dessus le marché, son safran d'altitude, qui emmagasine juste assez de chaleur, ne se développe pas énormément : il lui faut donc encore plus de fleurs que les autres safraniers pour concocter le précieux trésor. Qu'à cela ne tienne, Carole Prost vit sa passion du safran avec un bonheur communicatif. Rencontre.

   Lire la suite...

Carole Prost cultive du safran qui ensoleille ses créations

Le fruit de sa récolte est vendu dans la boutique ouverte dans sa maison.

   Lire la suite...