Un peu d'histoire...

 

Il était une fois...
Carole, sa grande famille, sa grande maison, son petit terrain, son village perdu à 1525 m d'altitude, et ses futurs visiteurs... voici l'histoire...

 

1- La révélation

En l'an 2009, pendant mon congé parental après notre troisième enfant, je me suis posée la question de ce que j'allais faire l'année suivante, lorsque Robin irait à l'école.

Disposant d'un terrain, pas totalement cultivable car pentu, d'une maison achetée en 2005, avec le rez de chaussée encore en l'état (peintures, carrelages de 1954), et surtout de l'envie d'accueillir des familles ou promeneurs, j'avais tout ce chantier pour créer mon propre emploi.

Ici, en montagne et surtout à Meyronnes, il faut s'adapter !

Le safran m'est arrivé comme une révélation, un soir à la télévision ! Après un reportage sur cette culture encore atypique en France, j'ai su que c'était pour moi.

Effectivement, le safran demande peu de terrain pour une exploitation individuelle. Ma parcelle fera donc 800 m2, plus quelques jardins pour nos cultures de pommes de terre, fruits rouges, et la montagne pour la cueillette sauvage.

Cette culture est assez originale pour donner l'envie à des visiteurs de s'aventurer jusqu'à Meyronnes-city !

Et la maison peut être rafraichie pour faire une petite boutique chaleureuse, où nous nous sommes amusés à détourner de vieilles caisses en rayonnage, peindre des fleurs sur les murs...

Le safran fut planté l'été 2010, la boutique elle, ouvrit le 9 juillet 2011. Beaucoup de doutes ce fameux 9 juillet, puisqu'aucun visiteur n'a passé la porte ! Demain sera meilleur.

Et finalement la première saison fut positive...ouf !

 

2- Les personnages

Les filles (Salomé et Jade), ont aidé lors de la plantation des bulbes de crocus sativus.

Le papa (Francis) et le mari (Denis) on fait les gros travaux de maçonnerie, plomberie et clôture.

La maman (Simone) participe en coupant les courges, cueillant les fraises...

Le petit dernier (Robin), teste les recettes, les sablés au safran et le sorbet au sureau sont ses préférés.

 

A droite, Carole, lors du buttage de la terre sur les bulbes fraichement plantés.

 

3- L'endroit

 

4- Pourquoi tout ça ?

Sûrement un peu de folie, mais surtout beaucoup d'envies.

L'envie de profiter des atouts du parc du Mercantour, doté d'une nature et d'un cadre exceptionnels.

L'envie d'avoir un travail varié ; à l'extérieur, pour la culture du safran ou les différentes cueillettes, devant les fourneaux
pour créer des recettes originales ou plus classiques, mais toujours à la recherche de saveurs.

L'envie d'accueillir des visiteurs curieux qui j'espère repartent en ayant découvert une plante ou une recette, notamment à travers les explications ou les dégustations proposés dans la boutique.

Qu'il y ait un vrai échange avec les plus grands, et que par exemple, les petits goûtent un sirop de menthe du jardin, et constatent qu'il n'est pas vert fluo !

Ou que les randonneurs fassent une pause goûter et repartent requinqués !

 

5- Vous avez dit crocus sativus ?

Les bulbes de crocus sativus sont plantés dans l'été.

Les fleurs sont récoltées chaque jour du mois d'octobre puis émondées pour récupérer le pistil de safran.

Cette culture demande beaucoup de travail, puisque tout se fait à la main (desherbage, cueillette...).
Il faut environ 200 fleurs pour avoir 1 gramme de safran.

 

 

6- Les propositions de Carole :

Et bien vous pouvez :

  • découvrir la culture du safran directement au champ sur la safranière ou sur photos (selon la météo), suivi d'une dégustation.
  • consommer un goûter complet ou un sorbet, un sirop, toujours "maison" servi dans une vaisselle biodégradable et compostable.
  • faire quelques emplettes dans la boutique ou je vous propose par exemple: la confiture "rubis" (gelée de sureau et fraises confites), le confit "ambre" (gelée de fleurs de pissenlit au safran), le sorbet poire-safran, le sirop de menthe fraiche, ou la soupe d'orties... entre autres.
  • et puis bien sûr, discuter, échanger des recettes, idées...

 

7- Comment ça s'organise ?

La boutique ouvre ses portes :

  • tous les week-ends de Juin de 14h à 19h.
  • tous les jours en Juillet et Août de 14h à 19h.
  • hors saison, me contacter
  • le matin doit rester disponible pour les livraisons, commandes...

Si vous souhaitez venir avec un groupe, je vous emmènerai sur la safranière où suivant la saison, nous pourrons cueillir quelques fleurs, ou voir comment le travail s'organise, la chasse aux campagnols, le désherbage... avec des explications sur le terrain et sur diaporama dans la boutique, puis place à un goûter avec des produits maison issus de nos cultures ou de la cueillette sauvage, dégustations...

Tarifs : me contacter

+ Possibilité de faire un atelier où nous pourrons faire une recette ensemble dans notre laboratoire.

Epilogue :

Et voici la fin de l'histoire, on ne sait pas encore vraiment comment elle se terminera, certainement avec le plaisir de vous rencontrer...